Fin Bank

Partenariat OBR-FINBANK: Lancement officiel d’un système de paiement électronique des droits et taxes douaniers

4A3A5005C’était ce jeudi 20 septembre 2018 vers 15h dans les enceintes de l’hôtel club du lac Tanganyika que l’Office Burundais des Recettes(OBR) en partenariat avec FINBANK ont pris part aux cérémonies de lancement officiel d’un système de paiement électronique des droits et taxes douaniers. Il s’agit d’un nouvel outil qui vient diminuer les tracasseries administratives lors des déclarations. Désormais, en plus de paiements manuels vous pourrez aussi payer de façon électronique.

C’est en présence de l’Admininistrateur Directeur Général de la Finbank Joe Dassin Rukundo, du commissaire Général de l’OBR, de Madame le Secrétaire permanent au Ministère des Finances, du Budget et de la coopération au développement économique, du secretaire permanent au Ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, des représentants des entreprises publiques et privées qu’a été officiellement lancé les cérémonies de présentation d’un système de paiement électronique des droits de douanes .

4A3A4936

« Un pas important dans la modernisation des services de douane… »

L’administrateur Directeur Général de la Finbank, Joe Dassin Rukundo, qui a ouvert par son discours lesdites activités s’est dit satisfait du pas franchi par les services de douanes burundais. Il a indiqué : « Non seulement c’est un pas important de modernisation des services de douane mais également c’est un système qui va accroitre les recettes douanières et stimuler la croissance économique ».Il renchérit « on va ouvrir autant de guichets pour faciliter ces paiements  qui vont se faire en 3 modes : le versement en espèces, une cheque certifié et un transfert ». A toutes ces transactions la présence physique de l’importateur ou de son agent sera de mise.

4A3A4982« Même efficacité et professionnalisme », c’est ce qu’a promis M. Joe Dassin à l’OBR. « Nous allons travailler avec les banques et l’OBR pour s’assurer que le virement leur parvient ». Il a terminé son discours en invitant d’autres banques à adopter ce nouveau système. Par là, il a tenu à préciser « nos guichets seront ouverts à partir de ce vendredi 21 septembre 2018 pour accueillir vos virements ».

« Gain en temps, Gain en coûts »

Comme un slogan face à ce nouvel outil, c’est ce qui apparaissait sur les T-shirts de la délégation de l’OBR présente. Le commissaire général de l’OBR, Monsieur Audace Niyonzima a énuméré les bienfaits de ce nouvel outil qui sont le gain en temps et en coûts, la réduction des délais de dédouanement, la  limitation des fraudes et falsification des documents, la  simplification et la rapidité des procédures. Il a ajouté : « nous voulons optimiser les recettes en offrant un service de qualité».

4A3A4850Par après ils ont procédé à la démonstration de ce nouveau système. Il se fera en 3 étapes :   “en premier lieu, l’établissement de la déclaration en douane, en deuxième lieu, le paiement électronique à la banque, on lui remet le reçu de paiement en dernier lieu, l’operateur économique l’achemine vers les services de douane qui vont lui remettre la quittance. Si la déclaration est payée à la banque, cela apparaitra directement dans les logiciels de l’OBR ».  

 

« C’est un projet qui vient à point nommé… »

C’est ce qu’a indiqué Madame le secrétaire permanent au Ministère des Finances. Par là, elle a lancé officiellement ce système de paiement électronique des taxes douanières. Elle a tenu aussi à remercier les bailleurs de fonds dont l’Union européenne a travers le Common Market for Eastern and Southern Africa(COMESA).

4A3A4942De l’autre côté, le président de l’Association des agences en douane et transitaires, Philippe Ndikumana a exprimé sa satisfaction face à ce nouveau système. “Le monde d’aujourd’hui est digitalisé. C’est un outil qui va nous aider en tant que service facilitateur. Mais aussi cela évitera de longues files d’attente .Même si les débuts sont difficiles, nous espérons que les contribuables vont l’adopter ».

Echange des mémorandums entre l’OBR et la Finbank

La première partie de la séance dédiée à la présentation de ce nouveau système de paiement électronique des droits de douane a été suivie d’un échange de mémorandum entre le commissaire de l’OBR et l’ADG de la Finbank assistés de Madame le secrétaire permanent au Ministère des Finances.

4A3A4970

Quid de la procédure classique?

Avant la mise en place de ce nouveau système, les hommes d’affaires amenaient leurs marchandises et puis ils retiraient une déclaration au niveau des services de douane. Par après, ils cherchaient un déclarant et lui donnaient de l’argent pour aller payer manuellement auprès de l’OBR. A ce moment là, on vous remettait la quittance attestant le paiement de vos marchandises. Ceci était le plus souvent sujet à des fraudes. Avec ce nouveau système, il y a la plus value, le déclarant va se diriger directement à la Finbank pour payer.

4A3A5011Tous les intervenants sont revenus sur les bienfaits de ce nouvel outil de paiement électronique des droits de douane. Ils ont lancé un appel aux autres banques ainsi qu’aux déclarants à se familiariser avec ce nouveau système. Les cérémonies ont été clôturées par un cocktail offert par les deux institutions.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

IMPORTANT! To be able to proceed, you need to solve the following simple math (so we know that you are a human) :-)

What is 8 + 6 ?
Please leave these two fields as-is:

© 2001-2015 Finbank Burundi. All Rights Reserved